Borne prête à briguer la tête du groupe Renaissance, Darmanin pourrait ne pas se lancer


INFO LE FIGARO – Parfois présentée comme acquise à Gabriel Attal, la présidence du groupe macroniste provoque d’intenses tractations dans le camp présidentiel.

Parfois présenté comme acquis à Gabriel Attal, le groupe Renaissance à l’Assemblée sera-t-il le théâtre d’un match entre anciens premiers ministres ? Le scénario prend de l’épaisseur alors que, selon nos informations, Élisabeth Borne est consultée en ce sens. L’ancienne chef du gouvernement, débarquée de Matignon en janvier dernier, pourrait…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lien des sources