Carton plein pour Antoine Dupont, élu meilleur joueur du Top 14 et du XV de France


Lundi soir, Antoine Dupont a remporté les plus prestigieux des prix lors de la 19e édition de la Nuit du rugby, les “César de l’ovalie”.
Le capitaine du XV de France avait déjà fait le coup il y a deux ans.

Même s’il n’a pas pu remporter “sa” Coupe du monde, Antoine Dupont peut se consoler. Le demi de mêlée de Toulouse et du XV de France a été désigné meilleur joueur du Top 14 et meilleur Bleu de la saison passée lundi soir lors de la Nuit du rugby. Dupont (27 ans, 52 sélections) a déjà remporté le même doublé il y a deux ans. “Ça valide évidemment le travail et le fait de ne pas faire juste une bonne saison mais d’arriver à les enchaîner”, a-t-il réagi après avoir reçu ses trophées lors de la cérémonie organisée à L’Olympia.

En Top 14, il succède au troisième ligne anglais de Montpellier Zach Mercer, sacré meilleur joueur du championnat la saison dernière et parti depuis à Gloucester.

Meilleur joueur du Top 14… et des Bleus

Le n°9 du Stade Toulousain a également remporté le titre de meilleur international français, et ça pour la troisième fois consécutive, devançant cette année le troisième ligne de La Rochelle Grégory Alldritt et l’ailier de Clermont puis de Bordeaux-Bègles Damian Penaud. “Avoir la reconnaissance de ses pairs, que ce soit les autres joueurs qui m’élisent, c’est vrai que ça veut dire beaucoup et ça fait toujours plaisir de se sentir reconnu par les gens contre qui on joue tous les week-ends”, a ajouté Dupont.

Figure de proue du rugby français, capitaine des Bleus quart de finalistes du Mondial-2023, ‘AD9’ va intégrer, à partir de janvier 2024, le groupe qui préparera l’épreuve de rugby à VII des Jeux olympiques de Paris-2024, faisant de fait l’impasse sur la prochaine édition du Tournoi des Six nations.

Les Rouge et Noir, champions de France en titre, ont complété leur razzia avec le trophée de meilleur staff, décerné à Ugo Mola, Laurent Thuéry, Clément Poitrenaud et Jean Bouilhou. Puis celui du meilleur essai, marqué par le demi d’ouverture Romain Ntamack, en finale du Top 14, devant La Rochelle (29-26), au terme d’une course totalement folle.

Le pilier d’Oyonnax Thomas Laclayat, qui a rejoint le Racing 92 cet été, a été désigné meilleur joueur de Pro D2 alors que le jeune centre de Pau Emilien Gailleton est la révélation de la saison passée.

La centre de Blagnac Gabrielle Vernier, qui avait été nommée parmi les meilleures joueuses de l’année de World Rugby, a remporté le titre de meilleure internationale.


Antoine LLORCA avec l’AFP



Lien des sources