Citroën rappelle des centaines de milliers de voitures C3 et DS3 pour un problème d’Airbag


Au total, c’est plus de 605.777 véhicules que l’entreprise a rappelés en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Dont près de 247.000 rien qu’en France.

Une campagne de rappel massif et une découverte pour le moins surprenante pour les détenteurs de véhicules Citroën C3 et DS3. En raison d’un problème d’airbags sur les modèles en question, sortis en 2009 et 2019, l’entreprise a envoyé un courrier à ses clients en leur demandant de «cesser immédiatement» de conduire ces voitures.

«La sécurité de nos clients est notre priorité», explique un porte-parole de chez Citroën contacté par le Figaro. « En attendant, nous assurons des solutions de mobilité à nos clients», assure ce dernier, qui précise que les réparations sont prises en charge par l’entreprise.

Airbags défectueux

À l’origine de ce rappel, la nécessité de remplacer des airbags défectueux. Plus précisément, avec le temps et la chaleur, le gaz qui déclenche l’airbag «se détériore», précise le porte-parole. «Ce qui peut entraîner la projection de petites pièces contenues dans ce même airbag.» De son côté, le site Rappel Conso prévient que, «le propergol dans les coussins gonflables du conducteur et du passager peut se détériorer avec le temps. Dans le cas d’un accident dans lequel les airbags se déploient, il pourrait se rompre avec trop de force, blessant les occupants du véhicule.»

Au total, plus de 605.777 véhicules ont été rappelés en Europe, au Moyen Orient et en Afrique du Nord. En France, il s’agit de près de 247.000 voitures. Dont 180.764 Citroën C3 et 65.049 DS3. «Ce sont des véhicules qui commencent à dater et le vieillissement peut provoquer, aussi, ce type de défaut», ajoute le porte-parole, qui rappelle que ces deux générations de modèles, ne sont plus commercialisées.



Lien des sources