Côte d’Ivoire : quand l’or ne brille pas pour tout le monde




En Côte d’Ivoire, 3 000 litres de boues contaminées aux métaux lourds et au cyanure se sont accidentellement déversées le 23 juin dans le fleuve Cavally, dans l’ouest du pays. En cause : la rupture d’une vanne du canal d’évacuation de la mine d’Ity, plus vieille mine d’or du pays. Près de 200 personnes ont été intoxiquées. Un accident industriel qui interroge sur un secteur minier en pleine expansion, dans un pays qui tente de combattre la menace environnementale et sanitaire posée par l’orpaillage clandestin.



Lien des sources