Coupe de France, 1er-Mai, impôts et débat avec Gabriel Attal… Ce qu’il faut retenir de l’interview de Jean-Lin Lacapelle



Jean-Lin Lacapelle, porte-parole du Rassemblement national, estime qu’Emmanuel Macron a été “courageux mais pas téméraire” lors de la finale de la Coupe de France de foot. L’eurodéputé a également répondu à Gabriel Attal sur les classes moyennes et appelle Emmanuel Macron à dissoudre l’Assemblée nationale. Voici ce qu’il faut retenir de son interview. Il répondait aux questions de Céline Asselot et Neila Latrous. 

Finale de la Coupe de France : Emmanuel Macron “épargné” par la contestation

Samedi, Toulouse a remporté la Coupe de France de football en battant Nantes 5-1. “J’y vois la victoire du sport, c’est une bonne chose“, a déclaré Jean-Lin Lacapelle, alors que le match, contrairement à ce que redoutaient les autorités, n’a pas été perturbé par de nouvelles contestations contre Emmanuel Macron, présent en tribunes. “Le chef de l’Etat avait organisé les choses de manière à ce qu’il n’y ait pas une volée de sifflets comme il le craignait.” Le président n’a pas salué les joueurs sur la pelouse mais dans les vestiaires avant le match. “Courageux mais pas téméraire“, commente le porte-parole du RN.

La préfecture avait interdit un rassemblement de la CGT autour du stade avant que la justice annule cette interdiction. Jean-Lin Lacapelle s’est demandé si “la liberté d’expression ou de manifestation n’est pas violée parfois. Peu importe l’opposition, ce que je retiens c’est pourquoi on en arrive à ce type d’hostilité.”

Le RN choisit Le Havre pour le 1er mai

Marine Le Pen sera au Havre, ville d’Edouard Philippe, ce lundi 1er mai pour une ”fête de la nation” organisée par le RN et placée sous le thème de la “paix sociale.” “Ce n’est pas du tout Edouard Philippe qui nous a conduit au Havre, a assuré Jean-Lin Lacapelle. Nous cherchions une ville symbolique de la désindustrialisation et d’une population qui a du mal à boucler les fins de mois et qui est victime du pouvoir d’achat. Nous avons décidé d’aller au Havre pour faire évoluer notre format du 1er-Mai.”

Le RN “prêt à un débat” sur les classes moyennes avec Gabriel Attal

Gabriel Attal, qui veut baisser les impôts des classes moyennes, a proposé à Marine Le Pen de débattre avec lui sur la question des classes moyennes. “Bien sûr que nous sommes prêts au débat, a répondu Jean-Lin Lacapelle. Est-ce que M. Attal est candidat à l’élection présidentielle ? S’il l’est, qu’il propose un débat à Marine Le Pen.

Le gouvernement n’a cessé “d’essorer les classes moyennes par les prélèvements fiscaux qui ont augmenté, a expliqué Jean-Lin Lacapelle. On a supprimé l’impôt sur la fortune, donc on fait plaisir aux copains, et on crée l’impôt sur la fortune immobilière. Cela veut dire que des millions de Français qui au bout de 30 ans voulaient accéder à la propriété ne peuvent pas le faire“, a ajouté l’eurodéputé. 

Il “faut qu’Emmanuel Macron redemande aux Français d’aller voter”

Alors que la contestation contre la réforme des retraites n’est pas retombée, Jean-Lin Lacapelle a estimé que le pays se trouve “dans une grave crise politique aujourd’hui. Emmanuel Macron ne peut plus gouverner, ajoutant : Soit on continue comme cela et le pays sera ingouvernable, soit Emmanuel Macron, de manière très digne, redemande aux Français d’aller voter, dissout l’Assemblée nationale et redemande aux Français la confiance. Le général de Gaulle l’avait fait, Jacques Chirac aussi, qu’Emmanuel Macron le fasse.”

Retrouvez l’intégralité du “8h30 franceinfo” du dimanche 30 avril 2023 :





Lien des sources