Damien Abad mis en examen pour tentative de viol


Passation de pouvoir au ministère de la santé et des solidarités entre Olivier Veran,  Damien Abad et Brigitte Bourguignon, à Paris, le 21 mai 2022.

L’ex-ministre Damien Abad, accusé de violences sexuelles par trois femmes, a été mis en examen jeudi 16 mai à Paris pour tentative de viol en 2010 sur l’une d’entre elles, a appris l’Agence France-Presse (AFP). Le député (apparenté Renaissance) de l’Ain a été placé sous le statut plus favorable de témoin assisté pour les deux autres femmes, qui l’accusent de les avoir violées en 2010 et en 2011.

Dans un communiqué transmis à l’AFP, l’ex-ministre des solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées a assuré n’avoir « aucun doute » que son « innocence » sera « confirmée à l’issue » des investigations.

L’ancien chef des députés Les Républicains avait été nommé en mai 2022 ministre, et constituait une prise politique à droite de la part du président Emmanuel Macron. Dès le lendemain de sa nomination, le site d’investigation Mediapart relayait des accusations de viol contre lui, datant de 2010 et de 2011. Les plaintes furent classées en 2012 puis en 2017.

Mais, à la fin de juin 2022, une nouvelle plainte était déposée, entraînant l’ouverture de l’enquête préliminaire. M. Abad avait finalement quitté l’exécutif au début de juillet 2022. Réélu entre-temps député pour un troisième mandat, il s’est fait discret depuis au Palais-Bourbon.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

Réutiliser ce contenu



Lien des sources