dans les coulisses de l’Opéra national


franceinfo vous fait découvrir la face cachée du Capitole à Toulouse. Dans les coulisses de l’Opéra national avec Bénédicte, chef habilleuse au Théâtre du Capitole.

Article rédigé par

franceinfo

MURIELLE GIORDAN

Radio France


Publié



Mis à jour



Temps de lecture : 2 min

L'Opéra national du Capitole, lors d'une répétition d'un opéra, à Toulouse, en janvier 2017. (FREDERIC CHARMEUX / MAXPPP)

Le Capitole de Toulouse est unique en France, car il abrite à la fois l’hôtel de ville, des salles d’apparat, le théâtre du Capitole. L’édifice a été construit à l’origine au XVIIe siècle par les Capitouls (les membres élus du capitoulatl’ancien Conseil municipal qui dirigeait la ville de 1147 à 1790). Le Capitole, c’est aussi l’Opéra national du Capitole, qui est l’une des rares maisons à fabriquer ses propres décors, costumes, ou encore perruques.

Je cours partout, il y a cinq étages !“, s’exclame Bénédicte, chef habilleuse au Théâtre du Capitole, pendant un essayage de costume. Quand on a oublié un truc au cinquième étage et qu’on est sur le plateau du théâtre, il faut courir dans les escaliers ! C’est sport !“, explique-t-elle avec un sourire. C’est parti pour le marathon, Bénédicte doit aujourd’hui chapeauter les essayages de costumes pour le spectacle de la rentrée prochaine, Nabucco, de Verdi. Elle surveille d’un œil aiguisé la longueur des costumes, pose des questions aux deux choristes qui essayent leurs tenues. “Tu te sens comment dedans ? Ça me semble un peu court”, s’inquiète-t-elle, avant de s’activer à désourler un pantalon, armée d’une aiguille.

Une choriste qui jouera sur scène à la rentrée prochaine confie qu’il est parfois compliqué de porter des costumes qui ont déjà servi sur d’autres scènes : “Parfois, c‘est trop petit et il faut reprendre les costumes. Il arrive aussi qu’on doive porter des costumes très lourds, notamment les costumes d’époque avec des corsets à l’ancienne. On se dit souvent, à tort, qu’au théâtre, c’est l’impression de loin qui est importante. Mais tous les costumes sont vraiment réalisés comme des vêtements d’époque, dans les détails“.

Un essayage de costume dans les coulisses de l'Opéra national du Capitole à Toulouse. (MURIELLE GIORDAN / RADIOFRANCE)

Et toutes les équipes du théâtre, à l’habillage, sont là pour faciliter la vie des artistes qui n’ont parfois que quelques secondes en coulisses pour enfiler un costume.





Lien des sources