DAZN prête à discuter de ses garanties financières avec la LFP pour les droits TV de la Ligue 1


DAZN ne lâche pas le dossier des droits TV de la Ligue 1. Après une offre de 500 millions d’euros par saison en début d’année, puis une autre de 400 millions d’euros en mai, la plateforme britannique a récemment formulé une nouvelle offre à la Ligue de football professionnel (LFP), comme révélé par L’Équipe, de 375 millions d’euros par an pour huit rencontres sur neuf par journée. Avec charge pour la Ligue de trouver un autre diffuseur pour le dernier match et les rencontres en quasi-direct, qui pourrait être Amazon Prime, actuel diffuseur du Championnat, et/ou un autre acteur. Pour cela, la LFP espère pouvoir récupérer entre 75 et 125 millions d’euros supplémentaires.

Mais cette offre rencontre les réticences de certains présidents de clubs de Ligue 1, toujours traumatisés par l’épisode Mediapro en 2020, lors duquel le géant sino-espagnol n’avait pas pu assurer le paiement des sommes promises. « DAZN est tout à fait disposé à discuter autour d’une table, avec la Ligue, de ses garanties financières », a fait savoir à l’AFP une source proche des négociations. Cette même source a rappelé que les garanties financières présentées par DAZN en septembre 2023 à l’occasion de l’appel d’offres lancé par la LFP avaient été jugées satisfaisantes, puisqu’ « elles étaient le préalable nécessaire pour participer à cet appel d’offres ».

Les mêmes garanties qu’en Allemagne, en Italie ou en Espagne

La plateforme rappelle enfin que « les garanties financières présentées à la LFP sont les mêmes que DAZN a présentées à la Bundesliga en Allemagne, à la Serie A en Italie, à la Liga en Espagne. Autant de ligues qui lui font confiance. » Le conseil d’administration de la LFP doit trancher, vraisemblablement vendredi à l’issue de la tenue d’un collège réunissant les présidents de clubs de Ligue 1, entre les deux options dont il dispose actuellement.

Comme option alternative, la Ligue souhaiterait lancer sa propre chaîne en s’alliant à Warner Bros Discovery et son service de streaming Max. Il ne s’agirait plus simplement d’une chaîne 100 % Ligue 1, mais d’une chaîne Ligue 1 Max comprenant également tout le catalogue entertainement de Max pour 27,99 euros mensuels.

Vincent Labrune, le président de la LFP, n’a pas non plus renoncé à une troisième option, menant à beIN Sports, son interlocuteur privilégié dans les âpres négociations sur les droits TV de la Ligue 1 qu’il mène depuis des mois.



Lien des sources