de véritables scènes de guerre à Nouméa



Publié



Durée de la vidéo : 2 min

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : véritables scènes de guerre à Nouméa
Émeutes en Nouvelle-Calédonie : véritables scènes de guerre à Nouméa
Émeutes en Nouvelle-Calédonie : véritables scènes de guerre à Nouméa
(Franceinfo)

Dans la capitale néo-calédonienne, le chaos règne toujours, alors que les émeutiers continuent de mettre la ville à feu et à sang.

Des explosions à répétition retentissent à Nouméa. La Nouvelle-Calédonie s’enfonce dans le chaos. Un gendarme de 22 ans a perdu la vie ces dernières heures. Les autorités font état d’au moins trois émeutiers tués et de très nombreux blessés. Des manifestants qui seraient touchés, non pas par les balles de la police, mais celles de Néo-Calédoniens qui tentent de protéger leur maison, leur commerce. Le haut-commissaire de Nouvelle-Calédonie évoque une situation insurrectionnelle.

Au troisième jour des émeutes, les mêmes scènes de pillage. Un supermarché a été mis à sac. Dans une librairie, la marchandise a soit été volée, soit endommagée. “C’est un capital qui s’évapore. Il faut un appel au calme et que chacun se respecte”, indique le commerçant, ému aux larmes. Toute la journée, des maisons, des commerces et des entreprises ont été incendiés par les émeutiers, provoquant une alerte rouge à la pollution de l’air sur l’agglomération de Nouméa. Environ 1 800 policiers et gendarmes sont actuellement présents en Nouvelle-Calédonie, et 500 hommes en renfort devraient arriver dans les prochaines heures. Les avions sont partis de l’Hexagone dans la journée.





Lien des sources