Des “tubas” observés dans plusieurs départements : qu’est-ce que cet étonnant phénomène météo ?


Des tourbillons ont été observés dans le ciel de l’Aisne ce mercredi, et au-dessus de plusieurs autres départements français ces derniers jours.
Ce phénomène météorologique, connu sous le nom de tuba, est en fait une amorce de tornade.

Des amorces de tornades au-dessus de la France. Un phénomène météorologique relativement peu fréquent, connu sous le nom de “tuba”, s’est invité ce mercredi dans le ciel de l’Aisne, comme on peut le voir au début du reportage de TF1 ci-dessus. À la mi-journée, une colonne nuageuse blanche en forme d’entonnoir s’étirait jusqu’aux nuages, mais sans toucher le sol. Le spectacle a surpris de nombreux habitants de ce département. Un phénomène tourbillonnaire similaire a été aperçu dans le Var, montre ensuite le reportage. 

Des tubas ont déjà été observés à plusieurs reprises en France depuis le début du mois de mai, comme dans les Côtes-d’Armor, les Alpes-de-Haute-Provence, le Rhône ou encore en Eure-et-Loir (tweets ci-dessous).

Comment se forme un tuba ?

À la différence d’une tornade, un tuba ne touche pas le sol. Ce phénomène météorologique se produit “lorsqu’un tourbillon de vent se développe à la base d’un nuage à fort développement vertical” de type Cumulus ou Cumulonimbus et s’étire en direction du sol, indique le site internet de Keraunos, bureau d’études spécialisé dans le suivi des orages et des tornades en France. Ces phénomènes tourbillonnaires surviennent sous l’effet d’une masse d’air froid entraînant des averses orageuses. Une série d’orages très violents s’est abattue sur plusieurs départements, comme dans l’Aisne et le Var où ces fameux tubas ont été observés ce mercredi 15 mai.

Ce phénomène est-il dangereux ?

De manière générale, un tuba ne présente aucun danger pour les observateurs ou la population située à proximité, “tant qu’un tourbillon de vent ne touche pas le sol et reste en altitude“, indique Keraunos. Cependant, si l’entonnoir se prolonge jusqu’à la surface terrestre ou si des poussières et des débris sont soulevés du sol, le tuba peut se transformer en tornade. Ainsi, même si un tuba ne présente pas en lui-même de danger, il convient d’adopter une attitude prudente devant tout phénomène de cette nature. N’oublions pas d’ailleurs que même les tornades les plus faibles peuvent blesser gravement toute personne située à proximité, en raison de la projection de débris.

Il est donc conseillé de s’assurer que le phénomène ne se développe pas de manière importante, faute de quoi une évolution rapide en tornade peut faire naître en quelques dizaines de secondes une menace réelle pour les personnes situées à proximité“, rappelle l’observatoire français des tornades et orages violents. D’autant que certaines tornades de faible intensité ne présentent pas un tube entièrement condensé. “Un observateur peut penser à tort voir un simple tuba alors même que la colonne de vents tourbillonnants touche le sol, mais sans que cela ne soit visible“, prévient l’organisme. Prudence, donc, si vous en apercevez dans le ciel.

En France, il n’est pas rare que les journées propices aux phénomènes tourbillonnaires voient se former plusieurs tubas en quelques heures. Les régions qui s’étirent de la Normandie au Nord-Pas-de-Calais d’une part, et celles du littoral méditerranéen d’autre part, sont les plus exposées à ce type d’événement groupé. 


Matthieu DELACHARLERY





Lien des sources