Désignée coupable des violences en Nouvelle-Calédonie, la CCAT, «cellule d’actions» indépendantiste, se défend



Alors que Gérald Darmanin rejette la faute des violences sur la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT), ses délégués envoyés en France démentent et invitent le gouvernement à l’introspection.



Lien des sources