dix-huit mois de prison ferme pour l’un des auteurs de violences urbaines


A la barre, il a affirmé ne “se souvenir de rien”. L’homme a été condamné pour des violences avec usage d’une arme envers des forces de l’ordre et des dégradations.

Article rédigé par

franceinfo

avec France Bleu Cotentin

Radio France


Publié



Temps de lecture : 1 min

Le tribunal de Cherbourg. (JACQUELINE FARDEL / RADIO FRANCE)

Un homme de 38 ans, d’origine tchétchène et sans domicile fixe, a été condamné, jeudi 20 juin, à dix-huit mois de prison ferme après avoir participé aux émeutes et violences urbaines dans le quartier des Provinces, le week-end du 15 au 16 juin, à Octeville (Manche), rapporte France Bleu Cotentin.

L’homme a été condamné pour des violences avec usage d’une arme (un tapis de sol en feu) envers des forces de l’ordre et des dégradations, notamment l’incendie de 12 véhicules. Il a affirmé à la barre ne “se souvenir de rien“, après la nuit d’émeutes où trois policiers ont été blessés. Né en Russie, le prévenu est d’origine tchétchène. Sans domicile fixe dans la Manche, il attend sa régularisation en France depuis 15 ans.

L’avocat général avait requis trois ans de prison ferme. Il était jugé en comparution immédiate au tribunal de Cherbourg après son placement en détention provisoire. Les émeutes auxquelles il a participé ont éclaté après la mort d’un jeune de 19 ans, Sulivan, tué par le tir d’une policière le 9 juin dernier, dans ce quartier.





Lien des sources