Doliprane pour enfant : l’ANSM met en garde contre des pipettes défectueuses


L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé alerte ce mercredi sur une trentaine de pipettes de Doliprane pour enfant défectueuses.
L’organisme pointe une absence de graduation.
Les parents sont donc invités à vérifier leurs boîtes et à ramener en pharmacie les pipettes non graduées.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les parents détenteurs de boîtes de Doliprane 2,4%, en suspension buvable, pour enfants et nourrissons. L’organisme a publié, mercredi 15 mai sur son site, un message d’alerte concernant les pipettes contenues à l’intérieur. “Nous avons été informés par le laboratoire Opella Healthcare France d’une absence de graduation sur uniquement une trentaine de pipettes qui servent à prélever la bonne dose de Doliprane 2,4%, suspension buvable pour le donner aux nourrissons et aux enfants”, est-il écrit.

Quels lots sont concernés ?

L’ANSM précise bien que le défaut ne concerne que la pipette. “L’intégrité et la qualité du sirop contenu dans le flacon sont intactes”, ajoute-t-elle. Les produits défectueux sont contenus dans les lots suivants : 3KLR12D1, 3KLR13D2, 3KLQ70DU, 3KLQ69DT, 3KLR14D3, 3KLQ71DV, 3KLQ72DW. Ils comptent au total plus d’1,3 million de boîtes. 

Que faire si la pipette n’est pas graduée ?

Les parents sont invités à vérifier les boîtes en leur possession. Si la graduation de la pipette est présente : vous pouvez l’utiliser. Si la graduation de la pipette est manquante, afin d’éviter tout risque d’erreur de dosage : n’utilisez pas cette pipette, n’utilisez pas non plus la pipette d’un autre médicament, et rapportez votre boîte en pharmacie où elle vous sera échangée. Par ailleurs, “si vous achetez une boîte de Doliprane 2,4%, suspension buvable, provenant d’un de ces lots, le pharmacien vérifiera l’état de la pipette devant vous au moment de la délivrance”, assure l’organisme de santé.

Selon l’ANSM, aucun cas de pharmacovigilance en lien avec ce défaut d’impression n’a été rapporté à ce jour. En outre, le fabricant des pipettes affirme avoir pris des mesures afin que les nouveaux lots ne comportent pas ce défaut.


V. F



Lien des sources