Drôle d’expression : pourquoi dit-on “pousser le bouchon trop loin” ?


Il y a des expressions qu’on emploie couramment sans savoir d’où elles viennent.
C’est le cas de “pousser le bouchon trop loin”.
Quelle est son origine et sa signification ?

Les bouchons, ça nous connaît. Ce dont on ne sait jamais : s’ils doivent être retirés, tournés, pincés ou celui qu’un poisson rouge poussait dans une célèbre publicité. Pousser le bouchon, vous le savez tous, c’est exagérer, dépasser les limites… Mais d’où vient cette expression ?

Nous sommes allés le vérifier dans un vignoble. Pour les bouteilles, une machine permet d’enfoncer le bouchon juste ce qu’il faut, au millimètre près. Aucun risque de pousser le bouchon trop loin, c’est une fausse piste.

L’expression trouverait en fait son origine dans deux jeux : celui où il faut faire tomber les bouchons surmontés de pièces de monnaie, et l’autre, vous le connaissez sûrement. À la pétanque, un bouchon, c’est le cochonnet. Que l’on tire ou que l’on pointe, la règle est formelle : pousser le bouchon est autorisé. “On peut le pousser, il ne faut pas qu’il sorte des limites du terrain”, nous explique un joueur.

Pour être clair, on peut taquiner le bouchon, déplacer un peu le cochonnet, mais sans jamais dépasser les bornes.


La rédaction de TF1info | Reportage Anouchka Flieller, Christine Guérard



Lien des sources