Édito. Législatives 2024 : la dramatisation des résultats orchestrée par l'exécutif est-elle une bonne stratégie ?




Le président de la République Emmanuel Macron et le Premier ministre Gabriel Attal évoquent des risques de divisions très fortes en France en cas de victoire du RN ou de LFI. Une volonté assumée de dramatiser l’enjeu du scrutin pour permettre aux candidats de la majorité de survivre au premier tour.



Lien des sources