Émeutes en Nouvelle-Calédonie : quelles solutions politiques ?



Publié



Durée de la vidéo : 2 min

La Nouvelle-Calédonie est toujours en proie à des violences ce mercredi 15 mai, alors que les députés ont adopté, la nuit dernière, le projet de réforme constitutionnelle qui a mis le feu aux poudres.
Émeutes en Nouvelle-Calédonie : quelles solutions politiques ?
La Nouvelle-Calédonie est toujours en proie à des violences ce mercredi 15 mai, alors que les députés ont adopté, la nuit dernière, le projet de réforme constitutionnelle qui a mis le feu aux poudres.
(France 2)

La Nouvelle-Calédonie est toujours en proie à des violences ce mercredi 15 mai, alors que les députés ont adopté, la nuit dernière, le projet de réforme constitutionnelle qui a mis le feu aux poudres.

La Nouvelle-Calédonie est au bord du chaos. Ce mercredi 15 mai, le Premier ministre a fait du retour de l’ordre sa priorité, mais aussi le dialogue. Gabriel Attal veut réunir les royalistes et les indépendantistes. “Je leur proposerai dans les prochaines heures, une date pour les recevoir à Matignon”, a-t-il affirmé. Une solution politique globale sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie est toujours recherchée. L’Assemblée nationale a voté une réforme constitutionnelle qui modifie le corps électoral sur place, mais le gouvernement est prêt à revenir sur le texte si les deux parties parviennent à s’entendre. Le compromis dans cette île marquée par l’insurrection des années 80, des référendums et une réconciliation impossible semble tendu. 

Aujourd’hui encore les loyalistes mettent en cause les indépendantistes radicaux. Sur l’archipel, les principaux partis appellent tous au calme, mais il n’y a pas, comme dans le passé, de grandes figures capables de rassembler. Le manque de dialogue semble compliquer la situation politique en Nouvelle-Calédonie qui est proche de l’impasse.





Lien des sources