Gims aurait refusé de participer à la cérémonie d’ouverture des JO


Le rappeur de 38 ans, qui s’est déjà produit lors de la cérémonie de clôture de la coupe du monde de football 2022, n’a pas voulu monter sur scène le 26 juillet, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des JO 2024.

Puggy, Gims, Vitaa, Keen V… Jeudi soir, au Palais des Congrès de Marche-en-Famenne (Belgique), de nombreux artistes de la scène francophone se sont produits dans le cadre du NRJ Music Tour. Le rappeur Gims en a profité pour prendre la parole au micro du média belge Ciné-Télé-Revue et a expliqué avoir été pressenti pour participer à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris, qui auront lieu du 26 juillet au 11 août.

«Ah. On me l’a proposé, a admis le chanteur avec un sourire. J’aurais pu le faire, mais ce n’était pas ma volonté.» Depuis le début des années 2000, le rappeur, anciennement connu sous le nom de Maître Gims, fait partie du septuor parisien Sexion d’assaut. À ce jour, le groupe compte près de deux millions d’auditeurs mensuels sur Spotify. Cette expérience a permis à Gims, de son vrai nom Gandhi Djuna, de se lancer en solo dès 2013. Cette même année, son premier album intitulé Subliminal s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires et s’est hissé à la deuxième place du classement des albums français.

Le succès de sa carrière solo lui permet de se produire lors de la cérémonie de clôture de la coupe du monde de football au Qatar, en décembre 2022. Pour Gims, c’est suffisant. «J’ai déjà eu la chance d’interpréter l’un des hymnes du Mondial de football 2022, lors de la cérémonie de clôture, a expliqué l’artiste. Je pense qu’on ne peut pas faire plus gros. Je ne veux pas être partout.»

Gims ne sera donc pas à l’affiche des Jeux Olympiques 2024. Mais selon les informations du Canard Enchaîné, «deux top artistes ont été validés par le PR [président de la République] pour 2,7 millions d’euros». On retrouve la chanteuse Aya Nakamura, pressentie depuis plusieurs mois déjà. Mais à la surprise générale, la rumeur court que la deuxième artiste attendue n’est autre que la star québécoise Céline Dion, discrète sur les réseaux sociaux et dans les salles de concerts depuis l’annonce de sa maladie, en décembre 2022.



Lien des sources