Il ne sera pas possible de se réinscrire sur les listes électorales avant les législatives



Les prochaines élections législatives auront lieu les 30 juin et 7 juillet prochains.
Il ne sera pas possible de se réinscrire sur les listes électorales avant le scrutin, précise ce mardi le ministère de l’Intérieur.
Les électeurs devenant majeurs d’ici à ces échéances ne pourront pas non plus participer au vote.

Si vous vouliez changer de lieu de vote pour les législatives, c’est raté. Le ministère de l’Intérieur a précisé ce mardi que les listes électorales pour les prochaines élections ont été arrêtées au lundi 10 juin dernier, au lendemain de l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron. “L’élection aura lieu à partir des listes électorales arrêtées à la date du décret, explique ainsi la place Beauvau. Cela signifie donc qu’il n’y a pas de délai supplémentaire pour s’inscrire sur les listes.” 

Concrètement, sans inscription sur les listes électorales avant le 10 juin dernier, impossible donc de participer à l’élection. Les citoyens vivant loin de leur bureau de vote ou en déplacement le jour du scrutin devront donc se rabattre sur une demande de procuration afin de voter. Selon le droit électoral, en règle générale, une personne peut pourtant voter si elle est inscrite avant le sixième vendredi précédant le premier tour de l’élection. Mais, “l’élection étant annoncée, le délai du 6ᵉ vendredi précédant l’élection comme date limite d’inscription ne peut être mis en œuvre“, souligne le ministère de l’Intérieur.

Contrairement à ce que le ministère de l’Intérieur avait indiqué dans un premier temps, les personnes qui fêteront leurs 18 ans d’ici au 29 juin inclus, veille du premier tour, pourront bien participer au vote. Les jeunes sont inscrits automatiquement sur les listes électorales lors de leur recensement citoyen à 16 ans. “Toutes les personnes qui se sont inscrites entre le 3 mai (date limite d’inscription pour les élections européennes) et le décret [du 10 juin] sont bien inscrites pour les élections législatives“, ajoute le ministère.


T.A. avec AFP



Lien des sources