Jaylen Brown et Boston déroulent face à Indiana en finale de Conférence Est



« On veut jouer vite, être imprévisible, créer du chaos chez l’adversaire, » exposait l’entraîneur d’Indiana Rick Carlisle avant la rencontre, confiant après le match de haut niveau de ses hommes deux jours plus tôt sur le parquet de Boston, malgré la défaite (133-128 a.p.).

Le chaos, Indiana ne l’a finalement pas créé dans cette deuxième manche de finale de conférence, trop juste après la pause et surtout étouffé par les Celtics.

Comme mardi soir, les Pacers sont bien rentrés dans la rencontre, portés par un jeu rapide et une adresse insolente derrière l’arc dans le premier quart-temps (57,9 %). Boston a très vite réagi en collant un 20-0 à son adversaire dans les minutes suivantes. Jaylen Brown et Jrue Holiday ont cumulé 34 points pour donner 6 points d’avance aux Celtics avant la pause (score 57-51).

La meilleure équipe de la saison régulière a marché sur Indiana dans le second acte, dominant largement les Pacers près du cercle (56 points à 34 sur l’ensemble du match). Jaylen Brown a continué son festival offensif (40 points au total), bien aidé par le réveil de Jayson Tatum (23 points dont 19 en deuxième mi-temps).

Haliburton blessé à une jambe

En face, Pascal Siakam (28 points) a tenté de garder Indiana en vie, mais les Pacers ont perdu leur meneur Tyrese Haliburton en fin de troisième quart-temps, forcé de rejoindre les vestiaires en raison d’une douleur à une jambe (score 93-80).

Rick Carlisle a jeté l’éponge après seulement trois minutes dans le quatrième quart-temps, envoyant ses remplaçants alors que le tableau d’affichage indiquait 99-82 en faveur des locaux. Les Celtics ont fini le travail pour finalement s’imposer tranquillement à domicile 126-110.

« Jaylen (Brown) était dans tous les bons coups ce soir. Il a joué avec beaucoup de sang-froid, de patience et de discipline » a reconnu son entraîneur Joe Mazzulla après le match. « On a été bien meilleurs au rebond offensif et sur les transitions défensives, en les empêchant de trouver des positions de tir faciles de loin, » a ajouté Jrue Holiday, qui a fini en double-double (15 points, 10 passes).

Indiana enchaîne sa deuxième défaite dans cette série, avant de recevoir Boston à domicile dans le match 3 dans la nuit de samedi à dimanche (2 h 30 du matin en France). Les Pacers avaient déjà remonté un tel déficit face aux Knicks au tour précédent, pour finalement s’imposer 4-3 dans la série. « Je sais que notre salle sera plus bruyante que jamais ce samedi. Ce sera un bien meilleur environnement que jouer ici, » espère Rick Carlisle.



Lien des sources