La compagnie Air Antilles autorisée à reprendre les vols


Après sept mois d’attente, la compagnie régionale Air Antilles a obtenu son certificat de transporteur aérien et espère « voler à nouveau d’ici à moins d’un mois », a annoncé, vendredi 24 mai à l’Agence France-Presse (AFP), son président, Jérôme Arnaud. « Il y a encore des petites étapes à franchir, encore quelques autorisations à obtenir pour la remise en route des avions », a-t-il ajouté.

Air Antilles était le seul transporteur aérien avec Air Caraïbes à desservir les îles françaises de cette région jusqu’à la liquidation judiciaire de sa société mère, le groupe Caire (Compagnie aérienne interrégionale express), en août 2023.

Le mois suivant, le tribunal du commerce de Pointe-à-Pitre avait validé la reprise partielle de Caire par la Cipim (holding du groupe Edéis), alliée à la collectivité de Saint-Martin, mais la nouvelle compagnie Air Antilles attendait l’obtention de ce document lui permettant de reprendre ses vols.

« Nous avons pour objectif de lancer la billetterie d’ici à la semaine prochaine, sur notre site et dans toutes les agences de voyage », a précisé Jérôme Arnaud, en prévenant que « toutes les lignes ne [seraient] pas ouvertes dès le début ». « Il est fort probable que le vol reliant Pointe-à-Pitre-Saint à Barthélémy soit ouvert en premier », a-t-il estimé.

Une flotte de quatre avions

La compagnie, qui emploie 120 salariés, pourra « relier les îles de la Martinique, de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin et de la Guadeloupe dans les prochains jours, grâce à sa flotte composée de quatre avions (trois ATR et un Twin Otter) », a-t-elle détaillé dans un communiqué. Dans un premier temps, ses appareils ne desserviront pas l’étranger.

La relance de l’entreprise est scrutée de près par les élus ultramarins, la question du prix des billets pour relier les différentes îles des Antilles françaises, souvent jugés trop chers, étant très sensible. Depuis la liquidation d’Air Antilles, Air Caraïbes occupait seule ce créneau.

Ce certificat de transport aérien accordé à Air Antilles « marque une étape cruciale pour le développement de notre connectivité aérienne régionale », a souligné Louis Mussington, président de la Collectivité de Saint-Martin.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu



Lien des sources