la lettre d’Emmanuel Macron mal accueillie par la classe politique



Publié



Mis à jour



Durée de la vidéo : 1 min

Législatives 2024 : la lettre d'Emmanuel Macron mal accueillie par la classe politique
Législatives 2024 : la lettre d’Emmanuel Macron mal accueillie par la classe politique
Législatives 2024 : la lettre d’Emmanuel Macron mal accueillie par la classe politique
(France 2)

Le président de la République a estimé mercredi 10 juillet dans une lettre qu’aucune force politique ne “l’a emporté” aux élections législatives, et qu’aucune majorité ne se dégageait du scrutin. Une position qui a suscité de vives réactions.

Après plusieurs jours de silence, Emmanuel Macron a choisi le format de la lettre aux Français pour s’exprimer sur le résultat des élections législatives. “Personne ne l’a emporté, aucune force politique n’obtient seule une majorité suffisante”, a estimé le président en déplacement à Washington (États-Unis), mercredi 10 juillet. Emmanuel Macron a également fait savoir que tant que les grands partis ne se rassembleraient pas autour des grands principes et des valeurs républicaines, il maintiendrait l’actuel gouvernement.

Sans surprise, l’initiative présidentielle est très mal accueillie en dehors de son camp. D’abord par la gauche, et particulièrement par Jean-Luc Mélenchon qui dénonce sur X un “retour du droit de veto royal sur le suffrage universel”. Même sévérité aux yeux du Rassemblement national. De leur côté, Les Républicains rebaptisés mercredi “La Droite Républicaine” se sont dits ouverts à “un pacte législatif”, mais refusent pour l’instant de participer à des coalitions gouvernementales.





Lien des sources