La multinationale Chiquita jugée responsable du financement de paramilitaires colombiens




Le géant américain de la banane Chiquita a été condamné par un tribunal américain à payer 35,5 millions d’euros de dommages et intérêts aux membres des familles de huit personnes assassinées par le groupe paramilitaire d’Autodéfense unies de Colombie (AUC), après avoir été reconnue responsable de complicité de violations des droits humains.



Lien des sources