l’abonnement avec pub de Netflix fait un carton



La formule “Standard avec pub”, proposée au prix de 5,99 euros en France, a multiplié par sept son nombre d’abonnés par rapport à l’année passée.

Chez Netflix, la publicité a tout d’une recette gagnante. Le géant du streaming a annoncé mercredi, via un communiqué de presse, que son offre financée par la publicité avait atteint 40 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde.

Avec sa formule “Standard avec pub”, proposée en France à 5,99 euros (soit la moins chère du catalogue), la plateforme façonne une stratégie visant à attirer de nouveaux abonnés grâce à un forfait moins cher. Un pari payant puisque en une année, le nombre d’utilisateurs ayant souscrit à cette formule a été multiplié par sept.

Lancée en novembre 2022 en France, la formule “Standard avec pub” représente désormais 40 % de toutes les souscriptions. Pour rappel, en plus de cette offre “low-cost”, la version “Standard” est proposée au prix de 13,49 euros par mois et la version “Premium” (qui permet de regarder du contenu sur 4 écrans en simultané) est aux prix de 19,99 euros par mois.

Accélérer l’achat automatisé de publicités

Netflix a également annoncé le lancement d’une plateforme technologique publicitaire interne d’ici la fin de 2025, visant à offrir à ses clients de nouvelles façons d’acheter des publicités et d’interagir avec les utilisateurs.

Pour y parvenir, la plateforme s’associera avec Trade Desk, Google Display & Video 360, et Magnite, rejoignant ainsi Microsoft pour accélérer l’achat automatisé de publicités.

“Le fait d’intégrer notre technologie publicitaire en interne nous permettra d’alimenter le plan publicitaire avec le même niveau d’excellence qui a fait de Netflix le leader actuel de la technologie de streaming”, s’est enthousiasmée Amy Reinhard, présidente de la publicité de Netflix, dans le communiqué.

Si le leader du streaming mondial compte près de 270 millions d’abonnés dans le monde, il n’exclut pas de nouvelles hausses de tarifs puisque la publicité et la lutte contre le partage des comptes lui ont ouvert de nouvelles opportunités financières.

En octobre dernier, il se questionnait même sur la pertinence d’avoir un forfait “Standard” au vu de l’émergence de son offre “Standard avec pub”. Un sondage avait été envoyé à une partie de ses clients français. Sans donner suite pour le moment.



Lien des sources