l’ancien maire de Montgardin, Jean-Marc Aurouze, condamné à dix ans de réclusion criminelle



Dans la soirée du vendredi 24 mai, l’ancien maire de Montgardin a été condamné à dix ans de réclusion criminelle par la cour criminelle des Hautes-Alpes à Gap. Ce dernier était jugé pour des faits d’agressions sexuelles sur dix victimes mineures dont un viol.

Jean-Marc Aurouze a été condamné, ce vendredi 24 mai dans la soirée, à dix ans de prison par la cour criminelle des Hautes-Alpes, a appris BFM DICI. Une “décision modérée et adaptée au regard de la gravité des faits”, selon son avocat Kader Sebbar.

L’ancien maire ne fera pas appel

Pour rappel, l’ancien maire de Montgardin était jugé pour des faits d’agressions sexuelles sur dix victimes mineures dont un viol.

L’ancien élu écope également d’une interdiction de territoire dans les Hautes-Alpes pendant dix ans.

Selon son avocat, Kader Sebbar, Jean-Marc Aurouze ne fera pas appel de cette décision “étant donné qu’il vient de faire quasiment trois années et demie de détention. Il peut envisager avec sérénité une libération conditionnelle dans un avenir qui est tout de même assez proche”.



Lien des sources