Larcher à Matignon, Wauquiez 2027, explosion de LR… La droite spécule sur son destin après le 9 juin


RÉCIT – À l’heure de la dernière ligne droite, immersion dans les coulisses des Républicains, où l’inconnue du scrutin nourrit toutes les hypothèses. De l’effondrement du parti au sursaut de la droite espéré par la tête de liste François-Xavier Bellamy.

C’est la grande leçon des Mille et Une Nuits : tant qu’il y a une histoire à raconter, on ne meurt pas. Après les européennes, quel récit la droite racontera-t-elle ? Tout dépendra du score. Une chute à moins de 5 % ou un rebond à deux chiffres ? Après le scrutin du 9 juin, la droite devra regarder son avenir dans les yeux. Et convaincre, comme Shéhérazade face au sultan, qu’elle a encore quelque chose à raconter. À l’aube d’une nouvelle étape cruciale, Les Républicains (LR) anticipent tous les scénarios.

Réinstallé à la tête de cette nouvelle bataille européenne, François-Xavier Bellamy reste concentré sur l’objectif d’une réussite. Mais pour la droite, cette échéance pose des questions existentielles. Tellement vastes que certains chez LR donnent parfois le sentiment de faire le dos rond en serrant les dents, comme si ce rendez-vous n’était au fond qu’un bref orage à traverser. « Les chefs font le service minimum », se plaignent certains Jeunes LR, parfois exaspérés. Un…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lien des sources