L’armée israélienne bombarde Rafah, malgré les cris d’alarme



La situation continue de se détériorer à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où Israël a lancé son offensive terrestre alors que près d’un million et demi de déplacés y ont trouvé refuge. Pour marquer leur inquiétude, les États-Unis ont suspendu une livraison d’armes.



Lien des sources