le bagad rythme la vie des habitants



Publié



Durée de la vidéo : 6 min

Bretagne : le bagad rythme la vie des habitants
Bretagne : le bagad rythme la vie des habitants
Bretagne : le bagad rythme la vie des habitants
(France 2)

En Bretagne, le “bagad” est une tradition bien vive. Loin de tomber en désuétude, cette tradition musicale se transmet encore dans les familles.

Quand certains profitent de la Bretagne à vélo, d’autres promènent leurs instruments de musique. Leurs ensembles sont appelés “bagad”, qui signifie “groupe”, en breton. Ces orchestres sont composés de bombardes, une sorte de hautbois, de cornemuses, empruntées aux Écossais, et de percussions. De quoi sonner en Fest-noz, et faire danser dans les soirées.

Parmi les adeptes, beaucoup de jeunes bretons, qui revandiquent leur culture et ses traditions. Le bagad est un héritage qui rythme le quotidien de la famille Tardif. Suzie et son père travaillent des enchaînements. Le fils, lui, s’entraîne à la bombarde chaque semaine, avec ses amis dans l’école du bagad. Près de Rennes (Ille-et-Vilaine), la relève semble assurée. 70 élèves apprennent à jouer : “On a grandi dedans (…) mon père fait de la bombarde, ma mère a fait de la bombarde”, commente un jeune musicien. Les anciens peuvent se rassurer, la jeunesse a pris le relais.





Lien des sources