le conseil d’administration retient l’offre portée par One point



Le conseil d’administration d’Atos, en grande difficulté financière a choisi l’offre portée par la société One point, écartant ainsi le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky.

Le conseil d’administration d’Atos a choisi l’offre de restructuration financière présentée par le consortium emmené par One point, la société de David Layani, rapporte lundi Le Figaro.
Selon le quotidien, le conseil d’administration a “choisi (le projet) porté par David Layani, le patron de OnePoint, en consortium avec Walter Butler et le groupe Econocom”, écartant donc l’offre de l’homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky.
En grandes difficultés financières, Atos a prolongé jeudi dernier jusqu’à ce lundi l’examen des deux offres révisées de restructuration financière, qui prévoient une forte dilution des actionnaires actuels et une réduction drastique de la dette, qui s’élève à 4,8 milliards d’euros.
Atos, un temps fleuron technologique français intégré au CAC 40, a tenté plusieurs projets pour se restructurer, jusqu’ici sans succès, notamment avec Daniel Kretinsky pour une reprise de ses activités historiques de conseil en informatique et avec Airbus pour la cession de son activité BDS (Big Data & Security).

Marine Landau avec Reuters



Lien des sources