le député macroniste Sacha Houlié “ne siègera pas” dans le groupe Renaissance à l’Assemblée


Député de la Vienne et membre de l’aile gauche du camp présidentielle, Sacha Houlié annonce mercredi qu’il ne sera plus membre du groupe Renaissance dans l’hémicycle.


Publié



Temps de lecture : 1 min

  (AMAURY CORNU / HANS LUCAS)

Après son revers aux législatives, le camp présidentiel subit lui aussi une recomposition. Sacha Houlié, député de la Vienne et membre du parti présidentiel depuis 2017, ne “siègera pas” au groupe Renaissance, a-t-il affirmé mercredi 10 juillet, en expliquant “travailler” à la constitution d’un autre groupe allant de “la droite sociale à la gauche socialiste”.

“De toute évidence, nous essayons de créer un groupe qui aille de la droite sociale à la gauche socialiste pour que la France soit gouvernable. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Le groupe Renaissance, je n’y siégerai pas”, a assuré à l’AFP l’ancien président de la commission des Lois, figure historique de l’aile gauche de la macronie et ancien militant socialiste.

Le député expose ses motivations dans le magazine Society publié mercredi. “J’étais un social-démocrate de gauche en 2007, en 2012, en 2017, en 2022, et je le suis encore en 2024. C’est pour ça que j’ai rejoint Macron et que j’ai fait tout ce que je pouvais pour qu’il gagne. Mais j’ai l’impression que lui, son entourage, son gouvernement, tout le monde s’est décalé vers la droite et que je suis le seul à être resté immobile.”





Lien des sources