Le marathonien kényan Lawrence Cherono suspendu sept ans pour dopage


L’Athletics Integrity Unit (AIU) a annoncé ce mercredi la suspension pour sept ans de l’ancien vainqueur des marathons de Boston et Chicago, Lawrence Cherono. Le Kényan de 35 ans avait été contrôlé positif à la trimétazidine, en mai 2022 et été suspendu provisoirement depuis. Mais en plus de ce contrôle positif, le Kényan, 12e performeur de l’histoire sur les 42,195 km, a été reconnu coupable également de falsification.

En effet, afin de justifier son contrôle positif, le Kényan a dans un premier temps allégué de fausses excuses puis a fourni de faux certificats médicaux pour essayer de s’en sortir. Ce dernier a donc été suspendu 4 ans pour son contrôle positif mais également 4 ans pour falsification, ramenés à 3 ans pour « acceptation de la sanction ».

« Cette décision témoigne des efforts inlassables et persistants de l’AIU dans l’enquête sur le dopage et des explications fournies pour les tests positifs, a déclaré le directeur de l’AIU, Brett Clothier. Depuis sa création, l’AIU est restée fidèle à son engagement en faveur d’un sport propre, et cette décision envoie un signal fort aux tricheurs de drogue : l’AIU ne ménagera aucun effort dans l’accomplissement de son mandat. »

Cherono est donc suspendu du 16 juillet 2022 jusqu’en 2029.



Lien des sources