le Rassemblement national retire son soutien à l’un de ses candidats, auteur d’un tweet antisémite


“Il est suspendu et sera convoqué en vue de son exclusion”, a annoncé le parti à l’AFP.


Publié



Temps de lecture : 1 min

Le président du Rassemblement national, Jordan Bardela, lors d'une visite au salon de la défense Eurosatory, le 19 juin 2024 à Villepinte (Seine-Saint-Denis). (JULIEN DE ROSA / AFP)

Le RN a annoncé, mercredi 19 juin, qu’il retirait son soutien à l’un de ses candidats aux législatives anticipées dans le Morbihan. Joseph Martin avait publié un message antisémite sur le réseau social X en 2018, désormais supprimé mais dont une capture d’écran a été publiée sur X par la secrétaire nationale des Ecologistes-EELV, Marine Tondelier. “Il est suspendu et sera convoqué en vue de son exclusion”, a précisé le parti à l’AFP, en rappelant qu’il n’était pas possible de retirer sa candidature.

Le suppléant de Joseph Martin pour les législatives anticipées dans la 1re circonscription du Morbihan a affirmé à l’AFP qu’il ne souhaitait pas se maintenir à ses côtés, mais a dit ignorer s’il avait la possibilité de se retirer légalement. “Je pense que le siège va revenir vers moi à ce sujet”, a précisé Adrien Villemin. “Bien sûr, je ne peux cautionner aucunement ce qui a été dit” par Joseph Martin dans son tweet, a-t-il ajouté, affirmant que ni lui ni la fédération RN du Morbihan n’avaient eu connaissance de l’existence de ce message antisémite.

Adrien Villemin a déclaré ne pas être un proche de Joseph Martin, qu’il “connaît assez peu”.Je l’ai rencontré à quelques occasions lors des réunions de la fédération, a-t-il insisté. Les investitures ont été faites par le siège, nous n’avons pas forcément eu le choix.” Dans la matinée, Jordan Bardella avait fait valoir, en marge d’un déplacement en Seine-Saint-Denis, que “des dizaines, voire des centaines d’investitures” avaient “été faites en quelques heures”.

Joseph Martin avait déjà été investi candidat par le RN aux législatives de 2022, à l’époque dans la deuxième circonscription du Morbihan. Il avait recueilli 15,35% des voix au premier tour, sans parvenir à se qualifier pour le second.





Lien des sources