les nouveaux tarifs «SUV» débutent ce mardi 11 juin


Adoptée en mars dernier, la nouvelle politique de stationnement à Lyon entre en application ce mardi. Familles, professionnels, voyageurs occasionnels sont concernés par ces changements.

Le Figaro Lyon

Initialement prévu pour le 1er juin, le changement des tarifs du stationnement à Lyon en fonction du poids des véhicules vient officiellement d’être mis en place ce mardi 11 juin. Adopté en mars dernier par la majorité écologiste, ce nouveau fonctionnement vise à «garantir un meilleur partage de l’espace public», selon l’exécutif lyonnais.

Désormais, le tarif résident uniforme à 20 euros par mois pour stationner aux alentours de son domicile, est remplacé par trois nouvelles tranches. Un premier tarif «réduit» (15 euros par mois) concerne les véhicules thermiques de moins d’une tonne et électriques de moins de 2200 kilos. La deuxième tranche dite «standard» (30 euros par mois) concerne les voitures thermiques de 1000 à 1525 kg et les hybrides rechargeables de 1000 à 1900 kg. Enfin, la dernière nommée «majorée» (45 euros par mois) sera réservée aux véhicules thermiques de plus de 1525 kg, aux hybrides rechargeables de plus de 1900 kg et aux véhicules électriques de plus de 2100 kg. Environ 60% des véhicules immatriculés à Lyon sont concernés par le modèle standard et, à parts égales, 20% par les modèles réduits et majorés.

Les tarifs résidents à Lyon.
Ville de Lyon

Quels que soient le poids du véhicule et sa motorisation, un tarif «réduit» famille nombreuse s’appliquera. Un tarif «réduit» social est également appliqué aux familles dont le revenu par part est inférieur à 13.800 euros par an.

Concernant les tarifs horaires, ces catégories «réduit», «standard» et «majoré» seront également déployées à la place les tarifs Tempo et Presto (voir tableau ci-dessous).

Les tarifs visiteurs à Lyon.
Ville de Lyon

Pour les professionnels, la donne change également avec une nouvelle tarification annuelle pour les commerçants avec des prix dégressifs en fonction de la taille de la flotte de véhicules et de la motorisation. Les professionnels du dépannage, de la construction, de la santé mais aussi les artisans-commerçants pourront bénéficier d’un tarif annuel ou mensuel pour stationner plus facilement en ville.



Lien des sources