Les partis pris : “Attentat, Fico entre la vie et la mort”, “Nouvelle-Calédonie, la France a sa place”, et “Arrêts maladie, une bien curieuse idée.. “



Tous les soirs, Abnousse Shalmani, Ruth Elkrief et Pascal Perri donnent leurs points de vue sur un sujet d’actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Le Premier ministre slovaque Robert Fico, considéré comme pro-russe, a été touché ce mercredi par plusieurs balles et transporté à l’hôpital après une réunion de cabinet à Handlova, à environ 150 km au nord-est de la capitale. Il est “entre la vie et la mort”, selon le gouvernement. L’attaque s’est produite dans la ville de Handlova, dans le centre du pays. Selon les médias locaux, le tireur présumé a été appréhendé par la police. Abnousse Shalmani, dans son parti pris, avance trois hypothèses pour donner une explication à cette tentative d’assassinat : la pègre, un illuminé, et la méfiance.

La Nouvelle-Calédonie est secouée depuis quelques jours par de violents affrontements, alors qu’une réforme électorale contre laquelle s’opposent les indépendantistes a été votée au Parlement. Ce n’est pas la première fois que des révoltes éclatent sur ce territoire, colonisé par la France en 1853. Mais est-ce bien la place de la France d’être à 17 000 km dans le Pacifique ? Oui, répond Ruth Elkrief. Elle admet cependant qu’il est resté une certaine amertume, et un climat qui s’est dégradé. Le dialogue a été rompu, notamment les chefs coutumiers, qui sont une des dernières références des jeunes qui ont manifesté en ce moment. Pour elle, “le discours a changé parce que la France doit rester en Nouvelle-Calédonie, non seulement elle a sa place, mais elle doit y rester”. Néanmoins, elle suggère qu’il est essentiel de savoir perdre du temps pour en gagner après.

Pascal Perri s’est penché sur la possibilité de se déclarer soi-même en arrêt-maladie. La Cour des comptes vient de le recommander pour libérer du temps aux médecins. Cette nouveauté comporte des jours de carence non indemnisables. Les syndicats rejettent l’hypothèse.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l’actualité du jour avec pédagogie.


La rédaction de TF1info



Lien des sources