les réseaux sociaux sont une “arme de destruction massive”, affirme la secrétaire d’État chargée de la Citoyenneté et de la Ville



Publié



Durée de la vidéo : 9 min

Violences des mineurs : les réseaux sociaux sont une "arme de destruction massive", affirme la secrétaire d'État chargée de la Citoyenneté et de la Ville
Violences des mineurs : les réseaux sociaux sont une “arme de destruction massive”, affirme la secrétaire d’État chargée de la Citoyenneté et de la Ville
Violences des mineurs : les réseaux sociaux sont une “arme de destruction massive”, affirme la secrétaire d’État chargée de la Citoyenneté et de la Ville
(France 2)

Sabrina Agresti-Roubache, secrétaire d’État chargée de la Citoyenneté et de la Ville, était l’invitée des “4 Vérités” sur France 2, mardi 23 avril.

Le 18 avril, le Premier ministre a annoncé une série de mesures pour lutter contre les violences impliquant des mineurs. À cette occasion, Gabriel Attal a promis que les conclusions d’une commission sur les réseaux sociaux, annoncée par Emmanuel Macron en janvier, seraient remises “à la fin du mois”.

Invitée des “4 Vérités” sur France 2, mardi 23 avril, Sabrina Agresti-Roubache voit dans les réseaux sociaux une “arme de destruction massive”. “Les parents sont les premiers à pouvoir agir sur les réseaux sociaux avec leurs enfants”, affirme la secrétaire d’État chargée de la Citoyenneté et de la Ville.

TikTok Lite, un “scandale”

Sabrina Agresti-Roubache rappelle aux parents qu’ils ont “le droit de prendre le téléphone, de mettre les contrôles parentaux”, mais aussi d’“interdire” ces réseaux à leurs enfants. Interrogée sur TikTok Lite, la nouvelle version de l’application permettant aux utilisateurs de gagner des récompenses en visionnant des vidéos, la secrétaire d’État la qualifie de “scandale”. “Si j’avais une baguette magique, je ferais disparaître les réseaux sociaux”, ajoute-t-elle.





Lien des sources