l’insoumise Mathilde Panot dénonce “un coup de force présidentiel qui nie le résultat des urnes”


La députée LFI est révoltée par la lettre publiée par le président de la République dans la presse régionale où il ne reconnaît pas la victoire du Nouveau Front populaire aux élections législatives.


Publié



Temps de lecture : 1 min

La députée LFI Mathilde Panot, le 11 juillet 2024 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Mathilde Panot, présidente du groupe parlementaire de La France insoumise à l’Assemblée nationale dénonce jeudi 11 juillet sur franceinfo “un coup de force présidentiel qui nie le résultat des urnes puisque la coalition du nouveau Front populaire est arrivée en tête du second tour des élections législatives”. Une colère provoquée par la publication la veille dans la presse régionale d’une lettre aux Français signée Emmanuel Macron. Le président y affirme que “personne ne l’a emporté” aux élections législatives et demande aux “forces républicaines” de “bâtir une majorité solide”.

“Je suis inquiète de l’accaparement du pouvoir du président de la République et de la macronie”, précise Mathilde Panot, alors que le président a également demander de “laisser un peu de temps pour bâtir des compromis”.

“À quelques jours du 14 juillet, qui notamment a mis fin à l’ancien régime et où nous célébrons la souveraineté du peuple, je crois que c’est un signal très inquiétant que de nier ainsi le résultat du scrutin des urnes et de, en quelque sorte, rétablir un veto d’un monarque qui nie le scrutin universel”, ajoute Mathilde Panot.





Lien des sources