Liste des Bleus pour l’Euro 2024 : le retour de N’Golo Kanté, la vraie surprise de Didier Deschamps


C’est un joueur qui n’était pas attendu dans la liste des 25 Bleus dévoilée par Didier Deschamps ce jeudi au 20H de TF1.
N’Golo Kanté, qui n’a plus joué depuis juin 2022 en équipe de France, va faire son retour à l’occasion de cet Euro.
Le milieu de terrain évolue depuis l’été dernier dans le championnat saoudien.

Lorsque Didier Deschamps s’est présenté sur le plateau du journal de 20H de TF1, ce jeudi 16 mai, N’Golo Kanté, lui, se trouvait bien loin du sélectionneur. À plus de 5000 kilomètres de Paris, l’emblématique milieu de terrain disputait alors un match de championnat avec son équipe d’Al-Ittihad, en Arabie saoudite, contre Al-Khaleej. Dans l’esprit de beaucoup, la coqueluche des supporters de l’équipe de France était loin, aussi, de postuler pour une place dans la liste des Bleus convoqués pour le prochain Euro en Allemagne (14 juin – 14 juillet). Et pourtant : à l’annonce des 25 heureux élus, le coach tricolore a bel et bien énoncé son nom.

Une dernière sélection en juin 2022

D’emblée interrogé sur ce retour inattendu par Gilles Bouleau, Didier Deschamps a vanté “l’expérience” et “le physique” de l’ex-joueur de Chelsea, en Premier League. “L’équipe de France sera plus forte avec N’Golo Kanté”, a-t-il assuré, convaincu que ce dernier – qui n’a plus été appelé en équipe de France depuis près de deux ans – a retrouvé “toutes ses capacités athlétiques et footballistiques” avec sa nouvelle équipe. Sa 53ᵉ et dernière sélection remontait au 3 juin 2022, avec une défaite contre le Danemark (1-2). Il devait être du voyage au Qatar pour la Coupe du monde, la même année, mais une grave blessure aux ischios-jambiers l’en avait finalement empêché. 

Une lésion qui l’a également empêché de poursuivre sa progression en Angleterre, où il était pourtant un cadre des Blues. Son exil l’été dernier vers le Moyen-Orient, lors de la vague de départs de nombreux grands noms du foot européen dans la région, a pu faire craindre un retour difficile, voire impossible, en équipe de France. Mais, lors du dernier rassemblement en mars, Didier Deschamps n’avait pas fermé la porte à un come-back. “J’ai pris d’autres options avec des joueurs plus jeunes qui donnent aussi satisfaction”, expliquait-il alors dans Téléfoot. “Je n’écarte pas, mais je fais en sorte d’anticiper, de prévoir le moyen terme, pas le long terme, même si ça fait 12 ans que je suis en poste.” 

Kanté, “c’est un ange”

Une ouverture qui a permis au milieu de terrain d’être de retour sous la tunique tricolore dès cet été. Au-delà de ses qualités techniques, Didier Deschamps a rappelé l’état d’esprit irréprochable de Kanté, champion du monde en 2018 en Russie. “‘NG’, peu importe la situation, il n’y a jamais de problème”, a loué le technicien. “C’est un ange, tout le monde l’aime bien dans le groupe”. Dans une équipe “très rajeunie” depuis le dernier Mondial, il apparaît aussi, à 33 ans, comme un potentiel cadre des Bleus, capable d’apporter mentalement à l’équipe grâce à son vécu déjà conséquent.

Peut-il se frayer un chemin dans le onze type des Bleus à l’Euro ? A priori, cela paraît peu probable. Mais, comme, l’a rappelé Didier Deschamps, l’équipe de France est rarement épargnée par les blessures avant les grandes compétitions. Dans l’entrejeu, la fracture d’Aurélien Tchouaméni (Real Madrid), habituelle sentinelle, suscite notamment l’inquiétude. “Honnêtement, les sept milieux de terrain appelés peuvent être titulaires“, a d’ailleurs pointé le sélectionneur. 

Avec 41 matchs disputés toutes compétitions confondues cette saison, N’Golo Kanté arrivera en tout cas avec du rythme dans les jambes. Et avec le sourire : avant sa rencontre du soir, le pensionnaire d’Al-Ittihad a appris “un peu avant les autres” son retour en sélection. Une nouvelle, qui, selon Didier Deschamps, l’a rendu “très heureux“.


Theodore AZOUZE



Lien des sources