l’opération de gratuité pour les mineurs de retour au cinéma de Mions



La ville de Mions veut mettre un coup de pouce à l’accès à la culture pour tous, en imposant pour une troisième année la gratuité de son cinéma pour les mineurs habitant dans la ville.

La gratuité pour relancer l’attrait pour le grand écran. À Mions dans le Rhône, la municipalité remet le couvert cet été en laissant l’entrée du cinéma gratuite pour les mineurs.

Le résultat sur le portefeuille n’est pas négligeable pour Carine et ses deux enfants, puisque seule la mère de famille paye donc sa place. “C’est très bien et ça permet à des enfants de pouvoir profiter du cinéma pendant les vacances scolaires”, se réjouit-elle.

“J’ai trois petits donc c’est à peu près 7,90 euros je crois chez Pathé, donc en gros 25 euros. Là, c’est zéro”, abonde en ce sens Mohand, prêt à s’asseoir sur son siège avec ses petits.

“Permettre l’accès à la culture pour tous”

Avec ce dispositif, le cinéma de Mions fait salle comble, avec une majorité d’enfants venus voir des films comme Vice-Versa 2. La popularité de l’initiative de gratuité fait même des déçus: “c’est complet, je n’ai plus aucune place” lance Chrystel Saunier, régisseuse du cinéma, à une maman venue en dernière minute avec son enfant.

“On a été obligé de refuser à peu près une soixantaine de personnes pour la séance de ce matin”, explique Chrystel Saunier.

Pour tenter de se rattraper, le cinéma de Mions se voit ainsi contraint de rajouter des séances. La prochaine diffusion de Vice-Versa 2 aura lieu le jeudi 11 juillet à 10 heures.

Le cinéma de Mions est gratuit pendant les vacances d’été pour la troisième fois, l’initiative de la municipalité ayant été lancée en 2022 pour les moins de 18 ans.

“On veut attirer plus de monde sur nos infrastructures, que ce soit la médiathèque ou le cinéma. Il faut permettre l’accès à la culture pour tous”, avance Mickaël Paccaud, maire (DVD) de Mions.

Plusieurs séances sont encore disponibles jusqu’au 23 juillet, avec plusieurs films à l’affiche comme Le Comte de Monte Cristo ou La famille Hennedricks.

Alexis Lalemant Journaliste



Lien des sources