l’Otan affirme que la Chine “joue un rôle déterminant dans la guerre menée par la Russie”



Les dirigeants des pays membres de l’Otan s’inquiètent ce mercredi 10 juillet du “resserrement du partenariat stratégique entre la Russie et la Chine” et “leurs tentatives (…) qui visent à déstabiliser l’ordre international”.

Les dirigeants de l’Otan, réunis ce mercredi 10 juillet en sommet à Washington, expriment leurs “profondes préoccupations” face au rapprochement entre la Russie et la Chine, et dénoncent le soutien de Pékin à l’effort de guerre russe en Ukraine, selon un communiqué final.

“Le resserrement du partenariat stratégique entre la Russie et la Chine, ainsi que leurs tentatives, se conjuguant entre elles, qui visent à déstabiliser l’ordre international fondé sur des règles et à le remodeler, suscitent de profondes préoccupations”, ont-ils affirmé à l’issue d’un Conseil de l’Atlantique Nord, la plus haute instance politique de l’alliance militaire occidentale.

Un rapprochement entre Pékin et Moscou qui inquiète

La Chine “joue désormais un rôle déterminant dans la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine”, ont-ils ajouté, appelant Pékin, “en sa qualité de membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU (..) à cesser de soutenir matériellement et politiquement l’effort de guerre russe”.

La Chine ne livre pas directement d’armes à la Russie, mais les pays alliés, États-Unis en tête, accusent les entreprises chinoises de fournir des composants et des équipements pour le secteur de l’armement russe.

La Chine a toujours refusé de condamner l’invasion russe en Ukraine en février 2022 et les deux pays se sont depuis rapprochés.

Les dirigeants de l’Alliance atlantique, qui a fêté ses 75 ans d’existence lors de ce sommet historique à Washington, opposent une vision différente aux présidents russe Vladimir Poutine et chinois Xi Jinping, qui plaident eux pour un ordre mondial “multipolaire”.



Lien des sources