l’Otan s’engage sur une aide de 40 milliards d’euros “pour l’année à venir”



Ce montant “minimum” pourra être révisé en fonction des besoins de Kiev, a indiqué ce mercredi 10 juillet le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg.

Les pays de l’Otan ont décidé ce mercredi 10 juillet que leur aide militaire à l’Ukraine atteindrait au minimum 40 milliards d’euros, selon le texte de leur déclaration commune. “Nous comptons dégager une enveloppe de base d’au moins 40 milliards d’euros pour l’année à venir, et maintenir ensuite l’assistance à la sécurité à un niveau soutenable, pour que l’Ukraine l’emporte”, ont précisé les 32 pays de l’Otan, réunis en sommet à Washington.

L’engagement pris est sur une base annuelle, et non pluriannuelle comme le souhaitait le secrétaire général Jens Stoltenberg.

Un montant “minimum”

Toutefois, les dirigeants de l’Otan se sont aussi engagés à “réexaminer” leurs contributions “lors des prochains sommets de l’Otan, à commencer par celui qui se tiendra en 2025 à La Haye”, selon le texte de cette déclaration.

Cet engagement de 40 milliards correspond au montant que les pays de l’Otan ont dépensé annuellement pour aider militairement l’Ukraine depuis l’invasion russe en février 2022.

C’est un montant “minimum”, a rappelé Jens Stoltenberg, qui indique qu’il pourra être révisé en fonction des besoins de Kiev, a-t-il ajouté.

Les Alliés entendent également se partager équitablement cette dépense en tenant compte de leur part dans le Produit intérieur brut (PIB) global de l’Alliance, selon leur déclaration commune.

La Hongrie, opposée à toute aide militaire à l’Ukraine, a toutefois obtenu d’être exemptée de toute contribution.



Lien des sources