L’UEFA renonce à la réintégration des équipes russes de jeunes dans ses compétitions



Un temps envisagée par l’UEFA, la réintégration des équipes russes de jeunes ne se fera finalement pas. « Aucune solution technique n’a pu être trouvée pour permettre aux équipes russes de jouer », a confirmé ce mardi un porte-parole de l’instance européenne. Une décision saluée par la Fédération ukrainienne qui s’est montrée « reconnaissante » autant qu’elle s’est dite prête à « combattre » de futures tentatives de la Russie de retrouver sa place dans le monde du football

Le 26 septembre dernier, L’UEFA avait pourtant annoncé son intention de lever partiellement l’embargo autour du football russe, qui existe depuis le 28 février 2022 et qui fait suite à l’invasion de l’Ukraine. Elle avait alors justifié sa volonté de réintégrer les équipes féminines et masculines de moins de 17 ans par le souci de ne pas « punir » les enfants « pour des actes dont la responsabilité incombe exclusivement aux adultes ».

L’Ukraine avait appelé au boycott

Cette décision avait suscité un énorme tollé et l’Ukraine, ainsi que les fédérations de football d’Angleterre, de Pologne, de Lettonie, de Lituanie, de Suède, du Danemark, de Finlande, d’Irlande, de Norvège et de Roumanie, avaient appelé au boycott de tout match contre la Russie.

La FIFA, qui a a levé la semaine dernière la suspension des équipes russes des moins de 17 ans, n’a pas souhaité faire de commentaire.



Lien des sources