Macky Sall assure que sa « mission se termine »


Au cours d’un entretien télévisé accordé à la presse de son pays jeudi 22 février, le président sénégalais, Macky Sall, a laissé en suspens la date de l’élection présidentielle, dont il avait décrété le report. Il a néanmoins assuré que son mandat à la tête du pays se terminerait au moment prévu. Il a évoqué l’organisation de rencontres, au cours des jours à venir, d’abord avec les candidats, puis avec les autres acteurs politiques et sociaux. Si les Sénégalais ne peuvent se rendre aux urnes d’ici au 2 avril, « il appartiendra au Conseil constitutionnel de dire ce qui doit être fait », a-t-il ajouté.

Le Monde

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer



Lien des sources