Macron et l’extrême droite: la banalisation permanente



En marge d’une commémoration à l’appel du 18 juin, le chef de l’État a repris des propos d’extrême droite sur la transidentité et l’immigration pour critiquer le programme du Nouveau Front populaire.



Lien des sources