Meta et Activision assignés en justice pour la tuerie d’Uvalde qui a fait 21 morts en 2022


L’arrière grand-père d’une victime de la fusillade de l’école élémentaire Robb commémore les deux ans du drame, à Uvalde (Texas), le 24 mai 2024.

Des familles de personnes tuées lors de la fusillade d’Uvalde, dans l’Etat américain du Texas, et des victimes survivantes ont assigné en justice, vendredi 24 mai, Meta, ainsi que l’éditeur de jeux vidéo Activision et le fabricant de l’arme du crime, Daniel Defense, accusés d’avoir contribué au passage à l’acte du tueur.

Il y a deux ans jour pour jour, le 24 mai 2022, un ancien élève de l’école élémentaire Robb Elementary School, Salvador Ramos (18 ans à l’époque), s’était introduit dans les locaux, armé d’un fusil d’assaut AR-15, avant de faire feu. Il avait causé la mort de dix-neuf enfants ainsi que de deux enseignantes et fait dix-sept blessés, avant d’être abattu.

« Il y a un lien direct entre la conduite de ces entreprises et la fusillade d’Uvalde », a affirmé dans un communiqué l’avocat Josh Koskoff, qui représente les proches et les survivants ayant décidé de saisir la justice. Après la tuerie de l’école de Sandy Hook, en 2012, M. Koskoff s’était fait connaître en obtenant, en 2022, du fabricant d’armes américain Remington le versement de 73 millions de dollars (67 millions d’euros) de dommages aux familles de neuf victimes.

« Un monstre à trois têtes »

Pour lui, dans l’affaire d’Uvalde, Meta, Activision et Daniel Defense forment « un monstre à trois têtes », qui a « exposé, en connaissance de cause », Salvador Ramos « à l’arme, l’a amené à la voir comme un moyen de régler ses problèmes, et l’a entraîné à l’utiliser ». Il a pointé la responsabilité d’Instagram, filiale de Meta, qui « permet » selon lui « aux industriels de l’armement d’entrer en contact avec des consommateurs », y compris d’un jeune âge.

Quant à Activision, l’éditeur « devrait arrêter d’entraîner et d’habituer des enfants à tuer », a martelé l’avocat. Le studio Activision Blizzard a été racheté à l’automne 2023 par Microsoft. Il est notamment l’éditeur du jeu de tir Call of Duty, qui met en scène un personnage contraint de tuer par arme à feu ou à l’arme blanche ses adversaires pour remplir sa mission ou se défendre.

L’assignation visant Meta et Activision a été déposée devant un tribunal de Los Angeles et celle concernant Daniel Defense à Uvalde.

Près de cent agents de police assignés en justice aussi

« La fusillade d’Uvalde a été horrible et tragique et nous exprimons notre soutien aux familles et personnes qui restent touchées par cet acte de violence insensé », a réagi une porte-parole d’Activision auprès de l’Agence France-Presse (AFP). Elle a ajouté que « des millions de personnes jouent aux jeux vidéo dans le monde sans commettre ensuite des actes horribles ».

Les mêmes familles et survivants ont assigné, mercredi, près de cent agents de la police d’Etat du Texas, les accusant d’avoir commis des erreurs lors de la fusillade. Un rapport du ministère de la justice, publié en janvier, avait pointé une « cascade d’échecs » dans la réaction des forces de l’ordre.

Les proches des victimes ont aussi annoncé, mercredi, avoir conclu un accord amiable avec la mairie d’Uvalde, qui prévoit le versement de 2 millions de dollars (1,84 million d’euros environ) d’indemnités.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu



Lien des sources