Moscou promet des mesures contre l’Otan, cargo de céréales saisi



► Le Kremlin prévoit des « mesures » pour contrer « la menace » par l’Otan

La Russie prévoit des « mesures » pour « contrer la menace sérieuse » posée par l’Otan, jugée « de facto pleinement impliquée dans le conflit autour de l’Ukraine », a déclaré jeudi 11 juillet le porte-parole du Kremlin Dimitri Peskov, cité par les agences russes.

« Nous sommes obligés d’analyser très profondément les décisions qui ont été prises, les discussions qui ont eu lieu, d’analyser très attentivement le texte de la déclaration qui a été adopté. Il s’agit d’une menace très sérieuse pour la sécurité nationale » qui « nous obligera à prendre des mesures réfléchies, coordonnées et efficaces pour contenir l’Otan », a-t-il dit.

« Nous constatons que nos adversaires en Europe et aux États-Unis ne sont pas des partisans du dialogue. Et à en juger par les documents adoptés lors du sommet de l’Otan, ils ne sont pas des partisans de la paix », a asséné Dimitri Peskov.

► L’Ukraine annonce la saisie d’un navire céréalier

Les autorités ukrainiennes ont annoncé la saisie d’un cargo battant pavillon camerounais qu’elles accusent d’avoir transporté des céréales en provenance de Crimée occupée par la Russie, une opération rare illustrant les enjeux maritimes du conflit.

À deux reprises au moins, le navire, le Usko MFU, est entré dans le port de Sébastopol, principal port de cette péninsule ukrainienne, après avoir désactivé son système AIS permettant de la suivre, selon le bureau du procureur général d’Ukraine.

Au moins la première fois, en novembre 2023, le navire était reparti chargé de 3 000 tonnes de produits agricoles pour le compte d’une entreprise turque, a-t-il ajouté.

► L’Otan inquiète de la relation entre la Chine et la Russie

La Chine a exhorté l’Otan à arrêter « d’inciter à la confrontation » entre blocs après de virulentes critiques de l’alliance atlantique accusant Pékin d’apporter une aide cruciale à Moscou dans son invasion de l’Ukraine.

« L’Otan devrait cesser de faire du tapage sur une soi-disant menace chinoise, cesser d’inciter à la confrontation et à la rivalité, et contribuer davantage à la paix et à la stabilité dans le monde », a indiqué dans un communiqué un porte-parole de la mission chinoise auprès de l’Union européenne (UE).

« La Chine aide de façon décisive la Russie dans sa guerre illégale d’agression contre l’Ukraine », a dénoncé la veille le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, lors d’une conférence de presse.

► Des F-16 dans le ciel ukrainien dès cet été, selon Washington

Les membres de l’Otan ont annoncé mercredi, en marge d’un sommet à Washington, avoir commencé à envoyer des avions de combat F-16 aux forces de Kiev, en provenance du Danemark et des Pays-Bas. Des appareils qui seront vite opérationnels.

« Ces avions voleront dans le ciel ukrainien cet été pour s’assurer que l’Ukraine puisse continuer à se défendre efficacement contre l’agression russe », a assuré le secrétaire d’État américain Antony Blinken.

« Les F-16 rapprochent d’une paix juste et durable, en démontrant que la terreur doit échouer partout et à tout moment », s’est félicité de son côté Volodymyr Zelensky.

Les Pays-Bas ont promis l’envoi de 24 F-16, la Belgique 30 d’ici à 2028 et le Danemark 19 de ces avions de combat multirôles.



Lien des sources