“Nous devons ramener la paix sociale”, affirme le porte-parole de l’association Gendarmes et Citoyens



Publié



Durée de la vidéo : 6 min

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : "Nous devons ramener la paix sociale", affirme le porte-parole de l’association Gendarmes et Citoyens
Émeutes en Nouvelle-Calédonie : “Nous devons ramener la paix sociale”, affirme le porte-parole de l’association Gendarmes et Citoyens
Émeutes en Nouvelle-Calédonie : “Nous devons ramener la paix sociale”, affirme le porte-parole de l’association Gendarmes et Citoyens
(franceinfo)

Alors que la Nouvelle-Calédonie est toujours frappée par des violences urbaines, Marc Rollang, capitaine de gendarmerie et porte-parole de l’association Gendarmes et Citoyens, et Victorin Lurel, ancien ministre des Outre-mer, sont les invités du 11/13 info, jeudi 16 mai, pour réagir à cette actualité.

Jeudi 16 mai, de violents affrontements sont toujours en cours en Nouvelle-Calédonie. Pour réagir à cette actualité, Marc Rollang, capitaine de gendarmerie et porte-parole de l’association Gendarmes et Citoyens, et Victorin Lurel, ancien ministre des Outre-mer, sont présents sur le plateau du 11/13 info. “Aujourd’hui, nous sommes dans une situation de rétablissement de l’ordre, en situation insurrectionnelle”, indique Marc Rollang. Il poursuit : “Nous devons ramener la paix sociale et apaiser les tensions.” Pour ce faire, “la manœuvre au sol est très importante”. Il insiste également sur la densification des effectifs pour apporter de la sérénité.

De son côté, Victorin Lurel estime que Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, n’est pas “très qualifié” pour gérer les tensions en Nouvelle-Calédonie, car “il n’est pas très diplomate”. D’après l’ancien ministre des Outre-mer, “le président doit peser, le Premier ministre doit faire son boulot, (…) et trouver les personnalités” pour renouer le dialogue.





Lien des sources