“On a pris notre mal en patience” : circulation rétablie pour rejoindre les stations d’Auron et Isola 2000


Deux stations, Isola 2000 et Auron, ont été coupées du monde pendant plusieurs heures.
Un éboulement a eu lieu sur l’unique route d’accès.
Un déblaiement d’urgence a permis de rouvrir l’une des deux voies, mais les travaux de consolidation prendront du temps.

Un nouvel éboulement vient de se produire il y a une heure à peine. Il bloque encore la circulation dans la vallée de la Tinée. La conductrice de la voiture s’en sort indemne, mais avec une belle frayeur, preuve que le danger est constant après un week-end de forte pluie. En fin d’après-midi, une autre route a été dégagée, après une course contre-la-montre pour accueillir des vacanciers. “On a pris notre mal en patience, c’est pas grave, il valait mieux ne pas recevoir les rochers sur la figure, quand même !”, sourit une automobiliste.

Pas de victime, mais deux stations coupées du monde

L’attente des vacanciers, plus ou moins bien vécue, a été causée par 2000 mètres cube de terres et de gravats au beau milieu de la route. L’éboulement a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi sur la route de la Tinée, à trois kilomètres au sud d’Isola (Alpes-Maritimes). Il n’a fait aucune victime, mais a causé une belle pagaille, notamment pour les vacanciers de la zone C empruntant l’unique route d’accès aux stations d’Auron et d’Isola 2000 (Alpes-Maritimes).

Inquiétude éphémère aussi pour les professionnels des deux stations, quelque peu désertes ce lundi matin, les clients attendus ne sont forcément pas encore là. En fin d’après-midi, c’est le soulagement, grâce à l’énorme travail du service des routes. L’une des voies est dégagée, la circulation peut reprendre, mais en alternance. Les travaux pourraient prendre plusieurs jours, avant que les deux voies soient à nouveau praticables.


La rédaction de TF1info | Reportage : Henri Dreyfus, Patrice Roubaud, Christine Guérard



Lien des sources