Pas de lésion majeure pour Lalakai Foketi, après sa blessure au cou



Lalakai Foketi (29 ans), le centre des New South Wales Waratahs et du XV d’Australie (neuf sélections), s’était gravement blessé au cou jeudi durant un entraînement et avait dû être hospitalisé. Il a passé le jour même un scanner « qui n’a pas révélé de lésion majeure à la colonne vertébrale ni de fractures vertébrales », a déclaré Darren Coleman, l’entraîneur des Waratahs, vendredi.

Le résultat du scanner est « positif dans la mesure où il n’y a rien d’irréversible » mais Foketi n’est « pas encore tiré d’affaire », a précisé le coach de la franchise australienne.

Foketi passera aussi une IRM

« Je ne suis évidemment pas médecin mais il doit juste rester un peu plus longtemps (à l’hôpital) maintenant pour passer une IRM, a enchaîné Coleman. Cela déterminera le type de lésion des tissus mous autour des ligaments, s’il y a eu un saignement autour de la moelle épinière, ce genre de choses. »

Lalakai Foketi, qui avait pris part à la Coupe du monde l’année dernière en France, et ses coéquipiers préparaient le coup d’envoi de la nouvelle saison de Super Rugby. Celui-ci a débuté vendredi avec la victoire des Waikato Chiefs sur les Canterbury Crusaders (33-29). New South Wales jouera samedi chez les Queensland Reds.



Lien des sources