pourquoi Munich fait face à une grave crise interne



Le Bayern Munich traverse en coulisses une forte zone de turbulences, alors que son vestiaire se fissure. En Allemagne, on promet que ça va secouer en interne. Le tout, à une semaine d’un rendez-vous capital face au PSG en Ligue des champions (mardi 14 février, sur RMC Sport).

La double confrontation en phase à élimination directe de la Ligue des champions est souvent une affaire de dynamique. Et si la situation sportive du Paris Saint-Germain n’est pas franchement rassurante à une semaine de son huitième de finale aller, le climat hostile qui règne en coulisses au Bayern Munich n’est pas non plus de nature à rasséréner les supporters bavarois avant le choc européen. Sur le terrain, le Bayern Munich s’est offert une bouffée d’oxygène en championnat.

Mais les progrès entrevus – malgré quelques failles défensives persistantes – sont menacés par les secousses qui agitent le vestiaire depuis la sortie médiatique spectaculaire de son capitaine Manuel Neuer. “On sent que la machine est en train de revenir mais c’est pollué par un environnement dégueulasse”, confirme Polo Breitner, notre spécialiste du football allemand.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en direct PSG-Bayern

Le gardien allemand Manuel Neuer, forfait jusqu’à la fin de la saison, faut-il le rappeler, a accordé une interview non autorisée à deux médias très importants: The Athletic et le Süddeutsche Zeitung. Il y exprime sa frustration née du limogeage, pendant sa convalescence, de l’entraîneur des gardiens Toni Tapalovic dont il était très proche.

La direction du Bayern Munich aurait reproché à ce dernier de ne pas avoir facilité le rapprochement avec Alexander Nübel, prêté à Monaco cette saison, pour organiser son retour cet hiver et pallier l’absence de Neuer.

“C’était pour moi un coup, alors que j’étais déjà à terre. C’est comme si on m’avait arraché le cœur”, a expliqué le portier international allemand Manuel Neuer. Ces propos ont été interprétés par les dirigeants munichois comme une volonté de faire passer ses intérêts personnels au-dessus des intérêts du club, ce dont le joueur se défend.

Atmosphère pesante dans le vestiaire

“Je n’aurais pas donné cette interview”, a de son côté estimé Julian Nagelsmann, dont la presse allemande, de Kicker à Sky Sports, révèle qu’il est en froid de longue date avec son gardien. Le courant n’est jamais passé entre les deux hommes, Neuer n’appréciant que très peu l’habitude qu’a pris son entraîneur de s’appuyer en priorité sur Joshua Kimmich comme relais privilégié dans le vestiaire. Dans sa lutte pour prendre le pouvoir, l’entraîneur du Bayern Munich se heurte aux anciens. Kicker nous apprend d’ailleurs que les relations étaient fraîches entre Nagelsmann et Lewandowski avant le départ du Polonais pour le Barça.

Car c’est aussi une affaire de générations. Le vestiaire est divisé entre les derniers arrivés et les historiques du club. Manuel Neuer conserve toutefois une aura importante dans le vestiaire et reste très apprécié par la majorité de ses coéquipiers, lesquels se seraient rangés derrière lui. Certains d’entre eux partagent d’ailleurs son point de vue sur le licenciement de l’entraîneur des gardiens, rapporte Sky Sports.

Pour éviter une contagion plus importante à tous les éléments du groupe, laquelle pourrait faire dégénérer la situation, les dirigeants bavarois auraient la volonté d’apaiser la situation. Le président du Bayern Munich, Herbert Hainer, a expliqué qu’il était personnellement profondément affecté par l’initiative de Neuer, tout en prenant soin de ne pas évoquer une éventuelle sanction.

“Nous allons maintenant nous asseoir avec lui et discuter calmement de tout, de manière professionnelle. Manuel Neuer est un gardien de classe mondiale et il est avec nous depuis plus de dix ans. Le plus important maintenant, c’est qu’il retrouve la santé et qu’il puisse rejouer, puis nous verrons.” En plus de devoir composer avec de nombreux absents, le Bayern Munich a un problème très important à résoudre à huit jours d’affronter le PSG.



Lien des sources