Propos racistes lors de Bordeaux-Dunkerque : des accusations difficiles à prouver



Lors de la victoire (2-0) de Bordeaux face à Dunkerque, le 23 avril dernier, le défenseur nordiste Alioune Ba a accusé le milieu ukrainien de Bordeaux Danylo Ignatenko d’avoir prononcé des paroles racistes à son encontre. Dans le rapport du délégué, il est notifié que le joueur de Dunkerque, assisté de son capitaine Opa Sangante, est venu se plaindre après avoir été l’objet, selon lui, d’insultes racistes à la 60e minute de jeu.

Ignatenko nie fermement

Les faits ont été dénoncés dans un communiqué par Dunkerque et les accusations prises « très au sérieux », par Bordeaux, qui a fait savoir qu’une enquête avait été ouverte« pour faire toute la lumière sur ces événements ».

Saisie au moment des faits, la commission de discipline de la LFP a mis le dossier en instruction et doit rendre son verdict jeudi soir. Mais selon nos informations, il a été compliqué d’établir clairement la vérité dans cette affaire et on se retrouve avec deux versions opposées, le joueur mis en accusation niant fermement les propos qui lui sont reprochés. Comme souvent dans ce type de cas, c’est parole contre parole entre les deux protagonistes et il sera donc vraisemblablement difficile de prononcer de réelles sanctions contre le Bordelais.



Lien des sources