quand Brahimi, prêté par Nice, remercie les Aiglons après la qualification



Pour décrocher leur qualification directe en Ligue des champions, les Brestois avaient besoin que les Lillois soient accrochés à domicile par Nice. Les Aiglons ont égalisé (2-2) dans le temps additionnel.

Brest est allé chercher sa qualification directe pour la Ligue des champions en l’emportant très largement (3-0) à Toulouse. Mais cette victoire ne pouvait suffire à elle seule à valider la présence du club en C1. Les Finistériens ont aussi profité du nul (2-2) arraché par Nice sur la pelouse de Lille. Sans le but tardif de Lotomba dans les arrêts de jeu, ce sont bien les Dogues qui auraient célébré la nuit dernière.

Dans les couloirs du Stadium, Billal Brahimi, prêté par Nice à Brest, s’est empressé de remercier ses coéquipiers. Suivi de près par une poignée de journalistes qui a capturé la séquence insolite, Brahimi a passé un coup de fil à l’un de ses anciens coéquipiers.

“C’est Boudaoui en direct, on les remercie, toute l’équipe, on est contents, ils étaient eux aussi contents pour nous, a souri Boudaoui. Ils ont fait le taf et on a eu besoin d’eux pour se qualifier.” “J’ai un peu parlé avec Boudaoui, j’ai essayé de le motiver”, a encore plaisanté l’ailier brestois. “Il manquait des cadres à Nice, mais même sans eux, ils ont fait le taf et c’est incroyable.”

La C1 “a priori” au Roudourou

Troisième de Ligue 1 et qualifié directement pour la Ligue des champions, le Stade Brestois sait qu’il ne pourra pas jouer ses matches de Ligue des champions à Francis-Le Blé, l’UEFA ayant refusé d’accorder la moindre dérogation à un stade qui ne remplit pas son cahier des charges. Mais une solution alternative a été trouvée.

Le Stade Brestois jouera ses matches de C1 “a priori” au Stade de Roudourou à Guingamp, “le plus proche de Brest”, a annoncé le maire de Brest, François Cuillandre (PS), dans la nuit de dimanche à lundi. Brest a jusqu’au 22 mai pour informer l’UEFA du lieu où il compte jouer les premiers matches européens de son histoire.

Quant à Lille, qui devra en passer par le 3e tour préliminaire et peut-être les barrages pour espérer rejoindre les trois autres clubs français directement qualifiés, sa première double confrontation se jouera au Hainaut, à Valenciennes, durant la première quinzaine du mois d’août (aller le 6 ou 7 août, retour le 13), son stade Pierre-Mauroy étant réquisitionné pour les Jeux olympiques (26 juillet-11 août).



Lien des sources